L’amour ne connaît ni les frontières ni la distance – et c’est bien vrai. À notre époque moderne, de plus en plus de personnes se tournent vers les sites de rencontres en ligne ; et les agences de rencontre, qui aident des milliers de célibataires à trouver l’amour, jouent un rôle important.

Ces agences fournissent des services qui se basent sur la personnalité de chaque individu, son âge, son humeur psychologique et ses souhaits personnels. Les femmes s’inscrivent auprès d’agences de rencontre pour trouver un mari à l’étranger. Chose étonnante, il est possible de trouver un mari étranger en 2 ou 3 mois.

Si vous avez décidé d’épouser un étranger, vous devez prêter attention à nos recommandations qui vous aideront à vous relocaliser à l’étranger.

Apprenez-en plus sur l’autre

Ainsi, c’est arrivé – la femme russe est tombée amoureuse d’un homme étranger. Leurs échangent provoque en elle beaucoup d’émotions positives, mais tôt ou tard elle doit décider si elle est prête à partir vivre à l’étranger et à complètement changer sa vie en épousant un homme étranger.

La chose la plus importante est de ne pas se presser et d’apprendre à bien connaître l’homme étranger avant de prendre sa décision finale de se marier avec lui. La femme doit éviter les actions impulsives sans savoir si cet homme lui correspond ou pas.

La femme russe doit communiquer avec son futur mari par téléphone et par Skype aussi souvent que possible. Elle doit comprendre ceci : plus ils se connaîtront bien, moins de chances elle aura d’être déçue après son déménagement à l’étranger.

Vivre sans se marier pendant quelques mois

Les femmes russes pensent souvent que se marier et partir vivre à l’étranger résoudra tous les problèmes et qu’elles seront plus à l’aise dans un nouveau pays. C’est une idée fausse ! Parfois, il est préférable de vivre quelques temps là-bas afin de s’assurer qu’on a pris la bonne décision.

Une option complémentaire pour la femme est d’inviter son futur mari en Russie pour une semaine. Lui aussi doit comprendre certaines caractéristiques importantes de la culture russe afin d’éviter d’éventuels malentendus à l’avenir.

Est-il vraiment amoureux ou est-ce du tourisme sexuel ?

Hélas, la communication avec les hommes étrangers ne se termine pas toujours bien et faire connaissance avec un homme étranger peut entraîner des conséquences imprévues et malheureuses.
Pourquoi ?

De nos jours, beaucoup d’hommes étrangers s’intéressent aux beautés russes. Mais attention ! Parfois, le résultat est dramatique - les femmes peuvent tomber aux mains de touristes sexuels. Comment se protéger d’une telle supercherie ?

Premièrement, la femme russe ne doit pas inviter l’homme à séjourner chez elle, car elle ne le connaît pas encore très bien et inviter un homme étranger chez soi n’est pas une bonne idée. Il est préférable qu’il loge à l’hôtel ou dans un appartement loué. Un homme respectable essayera de comprendre cela et ne sera pas vexé.

Deuxièmement, la femme doit être attentive et se souvenir qu’elle ne doit pas dépenser de l’argent pour son invité ni payer pour lui. Il doit payer tous les services nécessaires de sa poche. Elle ne doit pas non plus radicalement changer ses plans, par exemple cesser d’aller au travail ou démissionner à cause de son arrivée. Il sera préférable de trouver le bon moment pour une sortie, quand les deux parties ont du temps libre.

La femme n’a pas besoin de cuisiner toute la journée afin d’impressionner l’homme par ses talents culinaires. La femme russe doit simplement communiquer, parler, aller au restaurant et se sentir attirante. Elle peut laisser l’homme payer pour elle, ou ils peuvent se partager l’addition, mais elle ne doit pas payer pour deux.

La femme doit examiner l’homme dans le détail, son comportement et sa propension à regarder les autres femmes. Bien sûr, c’est dans la nature de l’homme, mais s’il est vraiment intéressé par elle, il ne pensera pas aux autres femmes, particulièrement au début de la relation. Il ne faut pas hésiter à lui demander de présenter un document d’identification. C’est normal, car de nos jours les femmes doivent toujours être vigilantes quant à leur propre sécurité.

Il est aussi important de lui poser des questions sur sa vie, ses habitudes, sa famille, ses enfants et ses ex-femmes. La femme peut clarifier tous les détails. Si quelque chose lui paraît suspect, elle doit commencer à réfléchir et faire preuve de prudence ; car malheureusement, les touristes sexuels étrangers mentent aux femmes respectables et les dupent. Les femmes de petite vertu ne présentent aucun intérêt pour eux, car leur conquête n’entraîne pas d’excitation.

Est-ce que les étrangers sont des maris fidèles ?

Nous allons maintenant nous pencher sur le thème de la fidélité. Les femmes russes s’attendent non seulement à avantages matériels et à une vie confortable, mais aussi à ce que leur mari soit fidèle. En effet, il existe une idée reçue qui veut que les étrangers soient moins enclins à l’infidélité que les hommes russes.

Les hommes étrangers ont une mentalité et une éducation complètement différentes, ils donnent la priorité aux valeurs familiales traditionnelles. Il est considéré que dans les sociétés occidentales, il est inhabituel de tromper sa femme, et que les hommes se vantent beaucoup moins à leurs amis de leurs conquêtes, parce que ceux-ci ne comprendront pas et les jugeront sévèrement, alors qu’en Russie il est normal et répandu de le claironner avec fierté.

Cependant, vous ne devez pas vous réjouir de cela à l’avance ! Souvent, les hommes étrangers ont tout simplement peu d’occasions de tromper leurs femmes. Pour la plupart des étrangers, une liaison au bureau est inacceptable, car ils pourraient se retrouver accusés de harcèlement sexuel au travail, ce qui détruirait leur vie et leur carrière. Il n’y a pas de telles barrières pour les hommes russes et ceux-ci ne cachent pas vraiment leurs activités extraconjugales.

En réalité, il y a aussi beaucoup d’hommes aimants et fidèles en Russie, comme il y a des hommes qui tromperont toujours leurs femmes. C’est une affaire de chance. Afin d’être chanceuse, la femme russe doit toujours écouter sa tête et son cœur !

La vie à l’étranger : rester à la maison ou travailler ?

Faisons un saut dans le futur et supposons que la femme russe a rencontré un homme étranger, qu’il a fait sa demande en mariage et qu’elle l’a acceptée. Cependant, avant le mariage, la femme doit bien réfléchir sur ce qu’elle fera à l’étranger et si ses plans sont compatibles avec ceux de son futur mari.

Si la femme russe rêve de rester allongée sur un canapé toute la journée sans rien faire et que son mari est favorable à un tel mode de vie et prêt à payer pour cela, alors il n’y a aucun problème. Cependant, dans ce cas, il est possible que la femme s’ennuie vite. Si elle commence en plus à penser à la barrière de la langue et à l’absence de proches et d’amis, cela peut la démoraliser fortement.

Il existe une solution : trouver du travail. Mais avant cela, la femme doit résoudre le problème de la langue étrangère. Elle peut suivre des cours de langue, embaucher un professeur particulier ou apprendre elle-même. Plus grande sera sa maîtrise de la langue étrangère, plus ses chances seront grandes de trouver du travail.

S’il n’est pas possible de trouver un travail à la fois intéressant et bien payé, il sera sage d’accepter un poste avec un salaire moindre, même si on considère que l’on vaut mieux que cela. Il est préférable de travailler que d’être au chômage. La façon la plus sûre est de trouver un emploi avant de déménager à l’étranger.

Les problèmes liés à l’émigration

Donc, pour résumer, se marier avec un homme étranger et partir vivre dans un autre pays n’est pas compliqué. Malheureusement, le mariage avec un homme étranger n’est pas toujours un conte de fée. Tout ce qui vous entoure est étrange: la langue, les gens, les traditions.

1. Le premier problème est la langue.
Il ne faut pas se faire d’illusions et s’imaginer qu’on trouvera partout des Russes à qui parler. Afin d’être à l’aise, la femme russe doit savoir au moins l’anglais, mais aussi la langue du pays où elle va vivre. Cela demande beaucoup d’efforts.

2. Le deuxième problème est les amis.
Le mari étranger aura assurément des amis, mais il ne sera pas facile pour la femme de se faire des amis dans un autre pays. Bien sûr, peut-être aura-t-elle de la chance si les amis de son mari s’efforcent de l’accepter comme elle est – mais ils ne changeront pas leurs modes de vie pour elle. C’est pourquoi la femme russe doit s’adapter à eux.

3. Le troisième problème est les lois et traditions.
Chaque pays a ses propres coutumes, traditions et lois qui doivent être respectées. C’est pourquoi la femme russe doit continuellement étudier la culture du pays, les traditions, les coutumes, l’histoire, la géographie, les règles de savoir-vivre et la mentalité.

4. Le quatrième problème est la nouveauté de l’endroit.
Beaucoup de questions se posent : Où aller ? Comment trouver un magasin ? Où va ce bus ? C’est bien si son mari lui montre tout. Sinon, la femme russe devra explorer le nouveau territoire elle-même.

5. Le cinquième problème est de trouver un travail.
L’expérience montre que les femmes au foyer qui vivent à l’étranger s’y sentent bien. Mais si une femme veut travailler, elle sera confrontée à des difficultés : apprendre une nouvelle langue, faire reconnaître ses diplômes et s’adapter à son nouvel emploi.

6. Le sixième problème est une dépendance totale.
La femme deviendra très attachée à son mari étranger. À part lui, elle n’aura personne à qui parler et ne pourra pas sortir de manière autonome dans les premiers temps. Il sera peut-être la seule source de revenus.

Bien sûr, si la femme est intelligente et sûre d’elle, il ne sera pas difficile de surmonter toutes ces difficultés. Il ne faut pourtant pas prendre des décisions à la va-vite sans réfléchir. Si une femme est indépendante et peut prendre soin d’elle dans un autre pays, elle peut rejoindre avec certitude son aimé. Si les choses ne tournent pas bien, elle pourra toujours revenir. Mais si la femme n’a même pas assez d’argent pour un billet retour, elle doit se demander si elle ne s’engage pas dans une forme d’asservissement et si elle pourra rentrer à la maison.
Il est conseillé de se familiariser avec les règles de nouvelle résidence et les organisations qui peuvent aider dans les moments difficiles.

Après avoir pesé le pour et le contre

Si, après avoir pesé le pour et le contre, la femme russe arrive à la conclusion qu’elle pourra être heureuse avec l’homme étranger, qu’il en soit ainsi. Pourquoi pas ? Mais, après le mariage avec un homme étranger, elle doit s’attendre à quelques malentendus à cause d’une mentalité complètement différente. Cependant, l’amour véritable vaincra tous les problèmes.
Nous vous souhaitons à tous chance et amour !

Juliya



Lire plus d'informations de la catégorie: Émigrer

Commentaires

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires